Ma première fois.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Ma première fois.Plus jeune, j’étais dans une “maison de jeune” durant plusieurs années. Un très chouette groupe, j’y ai forgé quelques amitiés qui sont toujours d’actualité. Le groupe était très multiculturel, ça m’a ouvert l’esprit, les horizons. On y faisait des voyages durant les vacances, du sport, des jeux. Chouettes souvenirs. Y avait un autre côté positif aussi c’était que les mecs étaient plus intéressants qu’à l’école, avaient plus de tact. Pas mal de mignons également, y en avait quelques-uns qui me faisaient rougir. Puis, c’était durant la période où je commençais à me rendre compte que j’attirais des “regards désirs”, ceux où tu sens quand un mec veut te goûter. Perso, j’avais un très bon feeling avec Rachid.Rachid était un mec d’origine marocaine, typé regions montagneuses : cheveux chatains clairs, yeux verts, peau blanche, etc… C’était un grand gaillard, il devait faire 1m85 voire plus. A première vue, il fait un peu peur, il avait un look kaïra et une manière de parler qui faisait très langage de rue mais c’était quelqu’un de respectueux, voire doux en fait haha. Doux en temps normal, car vous allez voir plus tard que ça dépend du contexte. Je traînais souvent avec lui, même hors maison de jeune. On se faisait des cinés, on se posait des fois au parcs. Au fil du temps, il devenait de plus en plus tactile. J’aimais ça, il avait des grandes mains et je kiffais lorsqu’elles rentraient en collision avec mes cuisses, mes bras, mes épaules, mes hanches. La première fois qu’on s’est embrassés, c’était naturel même s’il touchait des parties de mon corps dont je n’avais pas l’habitude, ça me plaisait trop et il le remarquait que je le laissais faire ce qu’il veut.Un dimanche midi, il m’appelle et me dit que ses parents sont allés à la côte pour la journée. Il me demanda si ça me disait de passer. Pour info, il avait 17 ans et moi presque 15 à cette époque. J’accepte avec enthousiasme, on pouvait enfin se retrouver dans un contexte qui pourrait güvenilir canlı bahis siteleri nous permettre d’aller plus loin. Mais j’avais une boule au ventre quand même. J’étais vierge et j’avais déjà senti son engin en forme à de nombreuses reprises quand je m’asseyais sur ses genoux et qu’il me tripotait. J’étais tout de même chaude d’y aller. J’ai pas fait masses d’efforts niveau fringues, c’était l’hiver puis on habitait vraiment pas loin l’un de l’autre et on se connaissait bien via la maison de jeunes. Un tanga simple gris et pas de soutien-gorge en dessous. Training, sweat et doudoune au-dessus haha. Les cheveux attachés vite faits et pas maquillée (je me maquille pas des masses en général). J’arrive vite chez lui, il est à une dizaine de minutes.Arrivée chez lui, il m’accueille en m’embrassant, il est torse nu en short, j’en profite pour passer mes mains sur son corps. Il est ferme mais pas vraiment musclé, je kiffe trop le toucher. Il fait grave chaud chez lui, j’ai très vite envie d’enlever ma doudoune mais il me lâche pas les lèvres. Ses mains tiennent fermement mes petites fesses rondes, je le repousse légèrement juste pour enlever ma doudoune. Ca le calme un peu, il me débarrasse de ma doudoune et mon sweat. Me retrouve en débardeur et pyjama Simpsons, ça le fait marrer.Je m’installe sur le canapé, on se boit un petit thé à la menthe, on papote quelques minutes. Puis, il met de la musique et commence à me caresser la cuisse. Je m’avance vers lui pour l’embrasser. Le baiser est un peu plus intense, sa langue me dévore, son souffle s’accélère, il me chuchote qu’il a envie de moi. Il commence à maltraiter mon pyjama en l’enlevant juste assez pour passer sa main sous ma culotte. Je me laisse aller, il se passe des choses dans mon bas ventre, je me sens excitée, ça s’humidifie en bas. Il promène sa main sur mes lèvres, passe quelques fois sur mon clito, c’était la première fois qu’une main touchait mon intimité et j’étais güvenilir illegal bahis siteleri partagée entre le plaisir et un peu de culpabilité (j’ai eu une éducation relgieuse) mais ses mains baladeuses qui sont sources de tellement de plaisir me font rapidement zapper l’aspect culpabilité et lui le sent très bien à mes gémissements. Les choses s’accélèrent, il me déshabille rapidement et me demande de me mettre a genoux pendant que lui est assis sur le canap’. Il enlève son boxer et là, la panique s’installe. Un engin mega large. Pas très longue mais large de ouf. Je suis un peu bousculée, ça va jamais rentrer, dans ma tête je me dis mais dans quoi tu t’es embarquée. Je pense qu’il a remarqué et me rassure en me disant qu’il allait aller doucement (mouais, spoil alert, ce sera pas le cas). Malgré la panique, j’étais dans une zone de confort, c’est pas comme si c’était un mec que j’avais rencontré la veille.Je commence à toucher ce monstre avec mes doigts, puis à la prendre en main. Je fais des va et vients assez maladroits, il me guide en me disant de la mouiller un peu avec ma salive puis d’insister vers la zone du gland car les mecs kiffent ça. Je commence à lécher son sexe puis je tente vainement de le mettre en bouche, ma salive tombe naturellement sur sa queue. Il commence à devenir bruyant, des râlements graves. Je tiens son bâton fermement d’une main et l’autre explore ses boules. Ma bouche s’est adaptée, j’arrive à faire des aller/retours. Il kiffe, j’ai l’impression qu’il était à ma merci, c’était trop agréable de sentir son sexe grossir dans ma bouche. Je l’ai sucé un petit moment comme ça (RIP ma mâchoire haha) puis il s’est levé, m’att**** et me met devant lui. Naturellement je me cambre en posant mes mains sur le dossier du canap’ et en levant mes fesses. Il va chercher une capote, je l’attends, un peu stressée à vrai dire. Il revient, m’embrasse sur le dos, sur la nuque, me caresse, il me rassure. Il tripote un güvenilir bahis şirketleri peu mon clito puis commence à rentrer sa bite en moi. La sensation était très bizarre, je sentais que ma chair s’écartait mais ça ne faisait pas mal. Il ressort et me dit c’est bon, t’es une femme maintenant. J’ai pas senti l’hymen se craquer et j’ai pas saigné.Il m’att**** par les hanches et se remet dedans. Et là les amis, aouch. Différent de la douceur du début haha. Il commence à accélerer est à aller de plus en plus loin. Ma chatte prend cher, je sens sa bite dans le moindre de ses mouvements, je serre les dents mais je mouille comme pas possible car je vois qu’il prend blindé de plaisir. Il y va de plus en plus fort et commence à être cru niveau langage : “C’était ma bite que tu voulais hein, assume maintenant” “Je vais t’éclater, tu m’excites trop”… Y a vraiment son côté kaïra qui ressortait. Je répondais pas à tout mais je l’encourageais avec mes gémissements forts mi douleurs mi plaisirs, je contracte les abdos et encaisse tous ses coups de reins, même si j’ai mal. L’idée que ma chatte est à lui m’excite beaucoup, je découvrais que j’étais très soumise. Il continue comme ça un long moment, il ralentit la cadence quand il sent qu’il arrive ou quand il est esouflé, il est en sueur mais il a pas encore décidé d’en finir avec moi. Et arriva la dernière rafale, une succession de quelques coups de reins bien profonds dans mon antre, il crie de ouf quand il jouit, me suis même demandé après si la musique à bien couvert nos bruits. Il reste en moi plusieurs secondes puis sors, je vois la capote pleine de sperme, son visage si satisfait. Je l’ai vraiment bien vidé, je me suis senti fière même si ma chatte était hs après haha. Il m’a embrassé puis est redevenu très doux. Il s’est excusé d’avoir été brutal, je lui ai dit que c’était dur pour une première fois mais qu’il ne devait pas s’inquiéter. Il s’est bien rattrapé sur la deuxième fois où il m’a fait jouir plusieurs fois mais ça c’est une autre histoire.Donc voilà, j’espère que ça vous a plu, c’est une histoire réelle donc désolée si pas assez excitante pour certains. Première fois assez violente comme vous l’aurez remarqué, j’ai eu des courbatures de nombreux jours après. Il m’a fait du très très sale haha.A plus 🙂

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir