Retour chez toi…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Retour chez toi…Nous étions ensemble depuis quelques semaines maintenant, voire quelques mois. Je sortais d’une longue relation, avec des enfants et la rupture à été, et est encore, compliquée. Puis nous nous sommes rencontrés…Après tant de nuit partagées, juste séparé par une fine couche de latex, il était temps de passer à l’étape suivante. Nous étions depuis quelques jours dans l’attente des résultats de nos tests VIH. Nous les avions reçu dans l’après-midi, rien à signaler ! Le soir même, il y avait des concerts dans notre ville, comme souvent l’été. Nous avions profité d’une terrasse sympathique et d’un petit concert folk vraiment sympa. Il faisait si chaud, tu portais une jolie robe légère, un peu vintage. Elle met superbement en avant ta belle poitrine, généreuse, grâce à un décolleté juste assez plongeant pour être sexy sans être vulgaire. Tout ce que j’aime…La soirée était chaude, dans tous les sens du terme. Il faisait super doux, et le fait de danser un peu et les quelques verres avalées ont vite fait leur effet. Puis nos conversations tournaient autour des résultat de nos tests, de comment notre soirée risquait de finir et de la façon dont nous allions fêter ça!La soirée ayant déjà bien avancée, nous partons vers chez toi. canlı bahis Un petit quart d’heure de marche plus tard, nous arrivons devant la lourde porte cochère donnant accès à la petite cour privative des quelques appartements attenant au tien. Nous passons la porte, elle se referme doucement derrière nous grâce au groom. Elle n’a pas le temps de se fermer complètement que tu m’embrasse à pleine bouche. Ta langue se faufile et vient tourner, danser autour de la mienne. Je plaque mes mains sur tes hanches et te serre contre moi, que tu sente au travers de mon pantalon l’effet que ton baiser produit. Je sens tes lèvres sourire, ta langue encore plus agitée.La porte se claque derrière nous, nous n’allumons pas la lumière du petit corridor. Quelques-uns de tes voisins sont en vacances, mais nous avons croisé un couple en ville, ils peuvent rentrer d’un instant à l’autre.Mes mains glissent naturellement vers tes fesses, descendent le long de tes cuisses, parcourant le léger tissus de ta robe. Mes gestes sont lents, appuyés. Je te sens frémir, soupirer au creux de mon oreille. Tes bras m’entourent, tu m’attire encore plus vers toi, en arrière jusqu’à ce que ton dos se retrouve contre le mur frais. Mes mains ont continuées de descendre, bahis siteleri afin de passer l’ourlet de ta robe, et d’entamer une remontée le long de ta cuisse. Je suis fou de tes fesses, si bien dessinées et si fermes. Mes doigts parcourent tes fesses de longues minutes. Mon excitation se traduit par la taille de la bosse que forme mon pantalon, bosse dont je m’applique à presser contre toi. Ta mains droite n’hésite pas une seconde, tu déboutonne mon pantalon et ouvre la braguette afin de libérer un peu ma verge, juste retenu par mon boxer. Tu me caresses, je ne sais plus ou j’en suis à ce moment la, mais ta culotte ne vas pas tenir bien longtemps.Tu écartes le boxer, sors ma queue et me branle lentement en m’embrassant. Le fond de ta culotte est humide, je me délecte de ton jus qui humidifie mes doigts. De ton autre main, tu écartes ta culotte et présente ma lance à ton antre. Je glisse en toi si facilement, en t’arrachant un petit cri qui résonne dans ton entrée. Que c’est bon te me sentir en toi, de sentir ta chair sur mon gland. Je te prends, debout contre le mur de ton entrée, mes mains pétrissant tour à tour tes seins et tes fesses. Et dire que le confort de ta chambre est à 15 mètres et quelques marches de nous, mais pour rien bahis şirketleri au monde je m’arrêterais à cet instant. La situation, l’envie, le lieu, l’excitation est à son maximum. Tes mains caressent mes fesses et jouent avec bourses. Tes seins, je suis fou de tes seins. Je les mordille et les torture à travers le tissus de ta robe, ton soutien-gorge ayant déjà rejoint ton sac à main!Mes gestes s’accélèrent, se font plus secs aussi. Chaque coup t’emmène un peu plus haut, en lâchant un petit cris à chaque fois. Tu te tourne, te penche en avant, les mains en appui contre le mur. Je glisse de nouveau ma bite en toi, complètement trempée maintenant. Je suis sur le point de jouir, toi, aussi. Tu passes une main entre tes jambes et saisi mes couilles en les pressant légèrement. Le geste de trop, je me plaque au fond de toi, et j’explose. Je sens les jets de sperme te remplir, mes spasmes, tes spasmes, ton jus, toi aussi tu jouis. Les liquides chauds s’écoulent entre nous et souillent nos affaires. Mon pantalon à peine baissé est trempé, ta robe est transparente par endroit !Nous nous rhabillons vite fait, tes jambes luisent de nos liquides mélangés. Tu montes les marche devant moi, le spectacle est superbe…Le temps d’ouvrir ta porte, nous entendons la porte d’entrée s’ouvrir et le couinement typique qu’elle produit quand elle se referme. Tes voisins arrivent, soit ils viennent tout juste de rentrer, soit ça fait dix minutes qu’ils n’osent pas franchir la porte !!

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20