Weekend surprise

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Weekend surpriseJe me suis beaucoup remémoré notre premier trio avec ma femme Laeti et son patron Georges. J’avais été très agréablement surpris par l’expérience et surtout très excité du comportement de ma femme. Elle s’était vraiment lâchée !Cette expérience nous avait lié Georges et moi et sans que Laeti le sache, nous nous appelions assez régulièrement pour parler de ma femme et pour discuter de sexe entre mecs !Georges n’avait pas hésité longtemps au travail pour solliciter les talents de fellatrice de Laeti et comme convenu, il m’envoyait des photos ou vidéos de ma femme qui le suçait en me regardant au travers de son téléphone portable : Laeti la bouche pleine du sperme de Georges, Laeti le visage maculé de la semence de Georges. Je constatais que Georges avait une éjaculation abondante et me disais que ma salope de femme devait se régaler ! Je ne me plaignais pas car Georges refusait de la pénétrer en mon absence et c’est toujours la chatte en feu qu’elle rentrait et me sollicitait comme une vraie chienne en chaleur. Et lorsque que nous baisions enfin, nous évoquions le sujet sans tabou.-Alors ma salope a eu sa dose de foutre aujourd’hui ?-Oui mais pas assez. J’en veux encore-Tu l’aimes sa queue hein petite garce. J’ai vu comme tu le suçais.-Oui j’adore qu’il me baise la bouche et se soulage, il en a besoin. Mais j’aime aussi ta grosse queue mon amour. Oui vas-y défonce moi bien. Ohhhhh !-Mais toi aussi tu en as besoin non ?-Ouiiiii ! Tu sais très bien. C’est à cause de toi. Tu m’as mis toutes ces idées sordides en tête. A cause de toi j’ai tout le temps la chatte en feu. Et maintenant dès que je vois Georges ou toi, je n’arrête pas de penser à notre soirée et ça m’excite terriblement ! Arghhhhh ouiiiii défonce moi ! Baise ta salope à fond ! Fesse ta salope ! Ouiiiii ! Ohhhhh je jouiiiiiiiiiiiiiiiiis !Je la laissais récupérer quelques secondes.-Oh mon amour que c’était bon ! Mais toi tu n’as pas joui ?-Non mais ce n’est pas grave. J’adore te voir jouir mon amour.-Je voudrais que tu viennes dans ma bouche.-C’est bien ce que je disais, t’as pas eu ta dose ?-Non ! J’en veux encore. Donne-moi ton foutre. Viens !Elle me suça profondément, se baisant la bouche sur ma queue et finit par obtenir ce qu’elle désirait en sept longs jets épais.-C’est bon ma petite salope d’amour ? Tu as eu ta dose ?-Oui mon amour. Qu’est-ce que tu m’as encore mis mon salaud ! J’ai failli étouffer !-Au fait, j’ai eu Georges au téléphone cet après-midi. On passe chez lui samedi après-midi et on t’emmène quelque part pour une surprise.-Ah bon ! Où ça ?-Je t’ai dit que c’était une surprise.¤ ¤ ¤Le samedi après déjeuner, je demandai à Laëti de s’habiller sexy : débardeur, jupe, bas. Pas de string ni soutif. Elle comprit par ma demande la nature de la surprise.Nous nous rendîmes chez Georges qui nous conduisit aussitôt au lieu prévu. Dans sa voiture, Laeti ne put s’empêcher de nous questionner, piquée par la curiosité.-Alors, vous allez me dire où vous m’emmenez ?-Tu n’as pas oublié ta promesse ? dis-je-Laquelle ?-Celle de faire tout ce qu’on te demandera Georges et moi pour devenir la reine des salopes ?-Oui. C’est ce que j’ai dit ! Et je veux être votre reine des salopes !-Et bien tu vas nous prouver ta motivation dit Georges. Disons que c’est un premier examen.-D’accord mais ça ne güvenilir canlı bahis siteleri me dit pas si ça va me plaire ?-Oh si ! Je te promets que cela va te plaire répondit Georges.Nous arrivâmes dans une grande demeure accessible par une longue allée de platanes.-On est chez qui ? demanda Laeti.-Chez un de mes meilleurs amis répondit Georges. Il m’a laissé sa maison pour le week-end.-Oh ! mais tu ne m’avais pas dit Arthur que nous restions le week-end !-Je l’ignorais moi-même ma belle.-Il n’y a aucune obligation Laeti. On verra selon nos envies, d’accord ?Une fois sa voiture garée, Georges nous conduisit dans le hall.-Ma chère Laeti, nous allons te conduire dans une pièce. N’aies pas peur car ce sera un peu sombre au départ. On te laissera seule quelque temps et quand tu le décideras, tu nous fais signe. Tu verras il y a à une sonnette près de la porte. Tu es prête ? dit Georges-Mais qu’est-ce-que je dois faire dans cette pièce? Qu’est-ce que vous m’avez préparé bande de pervers ? dit Laeti avec un peu d’appréhension mêlée à une certaine excitation.-Rien de méchant, tu verras. C’est juste un premier examen dans ton parcours de salope dis-je. Nous sommes certains que tu sauras quoi faire une fois dedans.Nous la conduisîmes jusqu’à ladite pièce et refermâmes la porte derrière elle. Puis j’accompagnai Georges dans une pièce contigüe aménagée en tour de contrôle : un écran géant central entouré d’autres écrans plus petits autour de l’écran principal.-Arthur, je t’avais dit que mon ami Patrick était un grand coquin. La pièce où se trouve Laeti est truffée de mini caméras cachées dans la déco du faux plafond. Tu vois ça c’est la console centrale qui permet de commander toutes les caméras. Cette autre console commande les lumières. Et là c’est le micro dans lequel on peut parler pour se faire entendre via les enceintes qui se trouvent dans la pièce.-Wouah ! Il est équipé ton ami. Il a tout ce qu’il faut pour organiser des soirées particulières !-Oui. Amandine ma femme n’a jamais voulu entendre parler de libertinage ou autres choses. Je ne suis donc jamais venu avec une femme chez Patrick. C’est une première en quelque sorte ! Mais parfois, je suis venu seul ici pour m’offrir du bon temps ! En tout cas, j’aimerai te présenter Patrick car on pourrait prévoir des choses pour Laeti avec lui, si tu es d’accord.-Avec plaisir Georges.Il me sourit et appuya sur un bouton de la console centrale. Le grand écran s’alluma et dans la pénombre de la pièce, on apercevait Laeti qui s’était servi un verre de champagne.-Du champagne Georges ? Tu as tout prévu !-Oui quand même, il faut savoir recevoir une future reine comme il se doit !Nous fixions alors l’écran. Georges appuya sur un autre bouton tout en jouant de la molette de commande de la caméra principale. Il zooma sur Laeti.Laeti fut surprise par la mise en marche du petit spot fixé au plafond. Ce spot éclairait un coin du mur dans lequel on pouvait apercevoir un trou. Un sexe de taille moyenne en sortit. Laeti écarquilla les yeux et tourna sa tête comme pour vérifer qu’elle n’était pas observée. Elle se dirigea vers ce coin éclairé de la pièce et après quelques secondes d’arrêt, s’accroupit devant le trou et engloutit le sexe. Georges zooma sur le visage de Laeti qui apparaissait sur le grand écran. güvenilir illegal bahis siteleri Elle s’appliquait à faire raidir la queue, jouant de sa langue et de ses lèvres. Elle le prenait aisément en entier et faisait des allers retours rapides. On entendait un gémissement d’homme derrière la cloison. Et soudain, il se mit à grogner et lâcha sa semence sur le visage de Laeti. Il lui envoya deux ou trois petits jets. Laeti porta ses doigts à son visage pour ôter ses tâches et les porta ensuite à sa bouche pour goûter la semence.-Putain Arthur t’as vu cette salope ! Faut en plus qu’elle goûte.-Oui quelle pute cet amour de femme ! Je l’adore.-Oui elle est merveilleuse ta femme Arthur. Et je vous remercie toi et Laeti de votre … amitié.-Nous t’apprécions tous les deux beaucoup Georges. C’est moi qui te remercie.-Et beine ! Il n’a pas tenu longtemps le Christian ! Bon allez, au deuxième dit Georges en appuyant sur le second bouton de la console d’éclairage. J’espère que Fabrice est un peu plus endurant !Un second spot s’alluma dans la pièce, éclairant le pan de mur à la gauche de Laeti. Elle tourna aussitôt sa tête pour voir apparaître un second sexe de taille moyenne. Elle se dirigea vers celui-ci et sans le prendre en main, commença à l’exciter du bout de la langue. Elle s’activait plus vite que la première fois comme si elle n’en avait pas eu assez. Elle le prenait désormais à pleine bouche, faisant tournoyer sa langue et l’engloutissant sans difficulté. Elle s’appliquait, appuyant fermement ses lèvres autour de cette queue. L’inconnu derrière la cloison commençait à grogner fort.-Elle sait y faire cette garce ! dit Georges-Oh oui. Elle a l’air motivée !L’homme grognait de plus en plus fort. Laeti ayant sans doute senti qu’il n’allait pas tarder le prit en main et le masturba fermement, ouvrant la bouche et tirant la langue. On entendit un grognement grave et on vit la queue tressauter entre les doigts de Laeti puis envoyer dans sa bouche 4 jets de sperme. Elle reprit la queue en bouche comme pour la nettoyer et ne pas en perdre une goutte.-Et de deux dit Georges ! Putain elle est douée. A ce rythme-là ; ça ne va durer une heure !-Avec ce qu’elle aime prendre avec nous, il va lui en falloir plus que ces deux-là pour la satisfaire !-Attends Arthur, rappelle-toi qu’il y en a encore 4 ! Allez ! au tour de Jean-Marc !Et il alluma le troisième spot. On entendit alors Laeti dire doucement :-Oh les salauds ! Y en a combien comme ça ?La 3ème queue sortit de son trou à son tour. Elle était de dimension plus importante que les 2 précédentes, dans les 14 ou 15 cm.Aussitôt Laeti le prit en bouche, jouant savamment de sa langue et de ses lèvres. Une fois la queue bien dure, elle se redressa, tourna le dos au mur et s’enfila la queue toute raide dans son vagin en poussant un soupir de soulagement. Elle imprimait le rythme avec son cul et on lisait sur son visage le plaisir qui montait. Elle accélérait le rythme et poussait des gémissements de plus en plus fort.-Putain de salaud. Je vais me faire jouir sur ta queue. Retiens toi laisse-moi jouir et tu pourras venir dans ma bouche. Oh ! ouiiii ! Ohhhhhhh mon dieu je jouiiiiiiiiiis !Elle retomba à 4 pattes puis reprit son souffle. Elle s’accroupit face au mur et reprit en bouche la queue pleine de güvenilir bahis şirketleri sa mouille. Elle s’appliquait à la prendre bien au fond de sa gorge avant de retirer sa tête pour aussitôt l’enfoncer à fond. Elle répéta le mouvement une bonne dizaine de fois avant que le grognement précurseur de la jouissance masculine ne l’alerta. Elle continua de le pomper avec rage quand l’inconnu déchargea 5 ou 6 jets épais dans sa bouche. Elle s’en délecta avec la langue avant de déglutir. Elle reprit la queue en bouche pour en tirer les dernières gouttes. Puis la queue disparut et un quatrième spot s’alluma, puis un cinquième et enfin le dernier. Les queues étaient de plus en plus grosses et les éjaculations de plus en plus importantes. La sixième et dernière queue – qui devait mesurer au moins 20 cm – lui envoya une telle quantité de sperme en 9 ou 10 jets puissants qu’elle ne put avaler que les premiers. Les autres jets finirent sur son visage et son débardeur.-Wouah ! Quelle salope ! s’exclama Georges ! Regarde ta salope comme elle est magnifique !-Oh oui ! Elle est sublime. J’aime tellement la voir souillée de sperme !-Et moi donc Arthur ! Je crois qu’on aime les mêmes choses ! Faut dire qu’avec un visage pareil, on n’a qu’une envie, c’est de l’honorer de notre semence, non ?-Oh que oui. Et je crois qu’elle aime ça. Répondis-je-Je crois même qu’elle adore. J’ai jamais connu de femme qui aimait autant le sperme que cette salope. Je crois que c’est presque une drogue pour elle. Cette salope est accro au sperme !-Je ne pensais pas qu’elle avalerait toutes ces semences ! Quelle salope mais quelle salope !Pendant que nous discutions, la sonnette retentit. C’était le signal de Laeti. Avant de quitter la pièce, Georges me tendit une clef USB :-Tiens Arthur, un petit cadeau pour toi. J’ai tout enregistré ! Peut-être que tu pourrais en faire la surprise à Laeti un de ce jours !-Super ! Merci Georges ! On pourrait prévoir de la visionner ensemble tous les 3 non ?-Oui bonne idée Arthur !Nous rejoignîmes Laeti dans la salle.-Alors mon amour, tu as apprécié cette première expérience ? dis-je-Wouah ! Vous m’avez gâtée pour une première mes salauds ! Voyez dans quel état je suis !-En effet, dit Georges. Là tu vois ma Laeti, tu ressembles à une vraie salope !-Bande de salauds. Je vous adore, c’était quand même génial. J’avoue que j’ai adoré. Et le dernier quel pied. Ce salaud m’a littéralement inondé ! Bon Georges, tu pourrais m’indiquer la salle de bain s’il te plaît ?Nous conduisîmes Laeti jusque sous la grande douche à l’italienne pour la nettoyer et la baiser sauvagement, excités que nous étions Georges et moi. Nous la prîmes en double longuement. Laeti hurlait tout son plaisir sous la douche rafraîchissante.-Oh mes salauds d’amour ! Comme vous me remplissez bien ! J’aime trop vos deux queues ! Allez-y mes salauds ! Je veux que vous remplissiez votre salope de votre jus. Encouragés par son propos, nous accélérâmes les mouvements de plus en plus profondément et brutalement. Je la tenais pas dessous les jambes, ma queue allant et venant au rythme de celle de Georges qui lui défonçait le cul.-Oh ! Je vais venir mes salauds ! Oh ! je viiiiiennnnnnss ! salauds, salauuuuuds !-Moi aussi sale chienne je jouiiiiis ! criai-je-Aaaaaarrrrhhhh prends ça salope ! grogna Georges.Nous restâmes quelques instants sous la douche, récupérant nos esprits.-Oh mes salauds. Qu’est-ce que vous m’avez-mis ! J’adore lorsque vous venez en moi tous les deux. C’est divin !Nous nous rhabillâmes et ayant décidé de rentrer chez nous, nous reprîmes la route du retour pour récupérer notre véhicule chez Georges.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20